Accéder au contenu principal

Analyse de la demande

Salut vieilles branches !

Ça pousse ou bien ? Moi, je me sens flétrie… Vous savez, depuis ce crash qui m’a glacé la sève, je vois ma vie autrement. J’en ai vu passer des gens. 
Au début, les gens venaient pleurer les disparus. Heureusement, après quelques saisons, les rires ont remplacé les mouchoirs. Aujourd’hui,  je vois de plus en plus de sportives (et sportifs !), qui viennent respirer mon oxygène. J’entends aussi tous ces jeunes qui crient et rigolent sous mes branches, alors qu’il fait nuit dehors (je ne peux même pas rétracter mes stomates !). 
Et pire encore ! Vous n’en croirez pas vos bourgeons ! Ils viennent me vider leurs bouteilles dessus, j’en ai les radicelles toutes imbibées ! Mais ils pourraient faire ça ailleurs tout de même, ça me casse les branches !! Ils ne savent même pas que ma production d’oxygène fait respirer un homme pendant un an. Je pense que ce serait mieux qu’ils aient un endroit à eux.
D’ailleurs, j’ai entendu dire par la personne qui s’occupe de nous, qu’un projet se tramait dans les alentours… J’espère que les petits morceaux d’espaces verts, alternés avec les  maisons en friche vont enfin servir à quelque chose. 
Cela va pouvoir s’harmoniser avec les jardins partagés déjà en place. Ces parcelles ramènent de la vie malgré ces maisons en ruines qui tombent tour à tour.
Enfin bref, j’espère que ce projet mènera à quelque chose. Les chatouillis des oiseaux dans mes branches me manquent… Le retour au vert nous ferait le plus grand bien à moi et mon écosystème. La pollution de ces dernières années et la maltraitance du sol a failli me tuer, en m’arrachant de ma symbiose mycorhizienne.
Je ne vais pas vous en dire trop pour aujourd’hui, vous en saurez plus la semaine prochaine…

A bientôt mes vieilles branches et poussez bien !


Les plus vues

Décollage Écologique Intensif : Présentation de l'équipe

Présentation de l’équipe

Notre biotope Tecomah Lea (école de l’environnement et du cadre de vie) est située à la cime du département des Yvelines (78) à Jouy en Josas.




Notre espace de vie s’est installé sur ce vaste terrain au relief remarquable et à la végétation luxuriante et bénéfique à notre espèce…


Notre écosystème fonctionne sur le principe de l’alternance, et les 16 insectes du régiment « paysage » évoluent tous au sein d’une structure de la filière du paysage.

16 petites larves, 2 Cynips quercusfoly mâle et femelle, évoluants en symbiose avec une seule mission. Ou comment cultiver une multitude de rêves en effervescence, prêts à germer. Conquérir, développer, fidéliser seront nos minéraux pour développer notre sève professionnelle.

Nous nous lançons dans cette expédition, accompagnés par notre habitat naturel (tecomah lea), survolant tout bourgeon terminal par-dessus les silves et défiant toute les lois de l’univers
Notre famille s’est mobilisée dans un élan collaboratif afin de pa…

Présentation du contexte

Bonjour,

Je m’appelle Quercus, mon fruit a germé en 1926 ... et oui j’en ai vu des choses !
J’ai grandi dans un biotope  écovironnement, calme, mais un événement a changé mon existence…



Je vais vous le raconter :

Mes racines grandissent dans une belle ville proche de Paris, la commune de Villeneuve le Roi
Pendant mes premiers printemps, j’ai vu de drôles d’oiseaux bruyants passés de plus en plus souvent au-dessus de mon houppier, malheureusement avec tout ce bouquant mes amis et locataires les oiseaux à plumes, eux ont préféré partir.
Un geai des chênes Garrlus glandarius m’a annoncé qu’un aéroport avait été construit pas très loin de moi, il s’appelait l’aéroport d’Orly.

Depuis ce jour, je n’ai fait que constater la présence de beaucoup d’hommes venant habiter à côté de moi, dans de belles maisons. J’ai eu beaucoup de voisins.

Mais ce dimanche 6 juin 1962 le calme de cette journée ensoleillée d’été fut totalement chamboulé…

Un bruit assourdissant a retentit, j’en ai senti mes racine…

Affiche de notre projet

Le chêne personnage narrateur de son histoire,  et du projet que nous sommes en train de vous conter, « Quercus » se trouve donc au centre de l’affiche et de cette histoire. Tout comme l’arbre puise sa force par ses racines dans la terre, c’est par les idées et l’inspiration de notre groupe classe que le chêne s’alimente pour avoir un avenir en cohésion avec les nouveaux enjeux de notre métier. Le ciel et la terre sont en lien avec notre projet : le ciel par la présence des pistes d’Orly nous a permis de réaménager cet espace, porteur de rêve au travers des destinations qu’il nous accorde. La terre symbole de notre histoire et de la naissance de la vie nous permet d’échanger et de nous réunir à travers des espaces physiques. Des études réalisées ont prouvé que ce site disposait d’un patrimoine écologique riche et varié. Notre projet a pour but de valoriser et de développer davantage la biodiversité aussi bien faunistique que floristique. Grâce à de nouvelles méthodes alternatives, no…

Actualités - Lien Horticole